Présentation du CPAS

Le Centre Public d’Action Sociale est le service social public par excellence. L’article 1er de la loi organique des CPAS du 8 juillet 1976 lui donne la mission d’assurer l’aide due par la collectivité. Il assure non seulement une aide palliative ou curative mais encore une aide préventive. L’aide peut être matérielle, sociale, médicale, médico-sociale ou psychologique Cette aide a pour but de permettre à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

La dignité humaine, c’est garantir les conditions indispensables pour qu’un être vivant soit membre à part entière de la communauté humaine. Au regard de la constitution belge, c’est :

  • disposer de ressources suffisantes;
  • offrir la possibilité d’entamer ou de poursuivre une activité professionnelle;
  • disposer d’un logement et de la fourniture d’électricité;
  • disposer de l’accès à tous les soins médicaux nécessaires;
  • être aidé si l’on est menacé d’expulsion;
  • être hébergé (et voir la prise en charge des frais de cet hébergement) si l’on est sans abri;
  • pouvoir être logé en cas d’absence de ressources;
  • avoir droit à l’aide sociale;

Le Centre Public d’Action Sociale a également pour mission l’accompagnement des personnes dans leur vie quotidienne en développant des services de proximité.

Le Centre Public d’Action Sociale est une administration publique autonome disposant d’une personnalité juridique propre. Toutefois, il est soumis à une tutelle administrative de la Commune et/ou de la Province. Il s’agit, pour celles-ci de vérifier que les actes de gestion (budget, marchés publics ou engagement de personnel, etc.) ne nuisent pas à l’intérêt général de la collectivité locale. Par contre, le CPAS est totalement indépendant pour l’octroi de l’aide sociale aux demandeurs.

Le Centre Public d’Action Sociale est administré par un Conseil de l’Action Sociale, composé de conseillers de l’action sociale, dont le nombre est fonction de la population. Le conseil communal procède à leur élection.

Le Président du C.P.A.S. est le membre du Conseil de l’Action Sociale qui est repris dans le pacte de majorité pour exercer cette fonction.

L’administration est dirigée par le Directeur général du CPAS.